Recherchez toujours les étiquettes Downmark qui sont gages de qualité.

 
Le duvet

Plusieurs facteurs affectent la qualité d’un article en duvet.

En général, le meilleur duvet provient d’oiseaux plus gros et plus matures.  A taille et maturité égales, le duvet d’oie est meilleur que celui du canard.  Cependant, le duvet d’un canard adulte est meilleur que celui d’une jeune oie.


 

La plumule d’un duvet d’oie blanche de haute qualité ressemblera à la grande illustration.  Une couette, un sac de couchage ou un vêtement rempli de ce duvet sera très léger et incroyablement chaud.

 

Un duvet d’oie blanche de piètre qualité ressemblera à la plus petite illustration.  Il ne gonflera pas aussi bien que le duvet plus mature.  Même s’il y avait plus de duvet par poids, il ne serait pas aussi chaud.

     

Le duvet de jeunes oiseaux n’a pas seulement une pauvre capacité de remplissage, il a également tendance à s’aplatir en relativement peu de temps, parce que ses fibres sont tellement fragiles.  Une couette fabriquée avec un duvet mature sera plus chaude, plus légère et plus gonflée, et durera beaucoup plus longtemps qu’une couette fabriquée avec du duvet immature.

     

Comment le duvet peut-il être un si bon isolant?

Chaque once de duvet de haute qualité contient environ 2 millions de filaments mousseux s’entrelaçant et se chevauchant pour former une couche protectrice d’air immobile qui empêche la chaleur de s’échapper et le froid de pénétrer.  En fait, ce sont ces minuscules poches d’air emprisonnées par les fibres du duvet qui produisent
 

l’isolation.  Plus le duvet est mature, plus le nombre de poches d’air est élevé, offrant une isolation plus efficace.  La capacité de remplissage est directement reliée au pouvoir isolant.  Grâce à son élasticité, vous pouvez le comprimer ou l’aplatir, il suffira de le secouer vigoureusement pour qu’il se regonfle et reprenne sa forme.

     

Pourquoi le duvet est-il un isolant supérieur aux matières synthétiques?

Le duvet donne environ trois fois plus de chaleur par once que les bourres synthétiques.  Il faut beaucoup moins de duvet par poids que d’autres bourres, ce qui donne un produit beaucoup plus léger, mais plus chaud.  Avec le temps, les matières synthétiques s’aplatissent et se tassent, créant des poches d’air froid, tandis que le duvet se regonfle continuellement et se moule au corps.  Le duvet est également perméable à l’air et permet d’éliminer la transpiration par effet de mèche.

     

Un duvet de 65 ans.


 

Quelle est la durée prévue d’un article en duvet?

Bien entretenu, un article en duvet de haute qualité durera des générations.  Les membres de l’Association canadienne du duvet ont retrouvé des couettes en duvet de plusieurs décennies, dont le rembourrage était encore en très bonne condition.


     

La couleur est-elle reliée à la qualité?

La couleur n’affecte pas la qualité du duvet du tout.  On préfère généralement du duvet blanc parce que l’on peut le recouvrir de tissus pâles sans qu’il paraisse à travers.  Par exemple, le duvet de l’eider est brun foncé.  Encore une fois, la qualité dépend surtout de la maturité de l’oiseau.
     

Le climat affecte-il la qualité du duvet?

Le climat n’affecte pas la qualité du duvet mais plutôt sa quantité.  Pour se garder au chaud par temps froid, un oiseau ne produira pas un meilleur duvet, mais il en produira plus.  La qualité du duvet dépend de la maturité de l’oiseau.

     

On cueille le duvet à la main dans les nids sans déranger les oiseaux.


 

Qu’est-ce que le duvet d’eider?

Le duvet d’eider provient du canard eider, et on le considère comme étant le meilleur.  C’est aussi le plus cher.  Ce duvet est unique en ce que ces plumules adhèrent les unes aux autres, lui donnant un pouvoir isolant supérieur.  Le canard eider est une espèce migratoire protégée.  On cueille le duvet à la main dans les nids sans déranger les oiseaux.  On ne permet de récolter que de 15 à 20 grammes de duvet par nid.  La couleur du duvet d’eider varie de brune à presque noire.

 
 

Quel traitement fait-on subir au duvet et aux plumes?

Le duvet et les plumes sont lavés soigneusement, selon des procédés spéciaux, puis rincés, séchés et enfin triés par méthode de soufflage.  Ceci se fait dans un séparateur composé de plusieurs grands compartiments.  Les plumes les plus grosses, donc les plus lourdes, tombent dans les premiers compartiments, suivies des plumes moyennes et ensuite les petites.  Vient ensuite le duvet mature, suivi du jeune duvet.  Il faut que les procédés de nettoyage et de classement s’effectuent correctement, afin d’éliminer les odeurs de façon permanente, et d’assurer le gonflement permanent du duvet.

 
  © Cette illustration est protégée par la Loi sur le droit d’auteur.
 
     

Pourquoi le prix des articles en duvet varie-t-il autant?

Vous pourrez trouver des articles en duvet dans une gamme de prix.  Plusieurs facteurs affectent la qualité, donc le prix.  Un article à bas prix sera rempli de duvet immature, donnant peu de chaleur, et s’aplatira probablement rapidement sans avoir beaucoup servi.  On aura pris des raccourcis au niveau du nettoyage et du traitement, ce qui causera souvent des mauvaises odeurs.  L’Association canadienne du duvet a également découvert qu’un assez grand nombre de produits importés contenait des pourcentages élevés de plumes, plutôt que le duvet promis sur l’étiquette.  L’exécution et la conception d’articles à bas prix sont généralement inférieures.  Dans l’ensemble, une « aubaine » est habituellement un gaspillage d’argent.  Un article de qualité coûtera certainement plus cher, mais il sera chaud et douillet et durera bien des années.  Un article qui coûte plus cher mais qui dure 10 fois plus longtemps offre le meilleur rapport qualité-prix.

     
     
Les plumes

On utilise les plumes dans la fabrication d’oreillers et de lits.

     

On utilise des plumes hachées dans les oreillers et les lits moins chers, de qualité inférieure.  On y arrive en hachant de grosses plumes de vol.  Après usage, ces morceaux de plumes s’empileront les uns sur les autres, donnant un produit plat.

 
     
 

Les petites plumes de vol sont aplaties naturellement et se retrouvent également dans des produits de qualité inférieure ; il en découle un produit plat sans ressort.

     

Les plumes du corps sont courbées naturellement, ce qui les empêche de s’aplatir.  Elles donnent des oreillers et des lits beaucoup plus confortables.  Un article rempli de plumes du corps de qualité supérieure coûtera plus cher, mais il durera beaucoup plus longtemps qu’un produit moins cher.


 
     
     

Enveloppes en coton antiduvet – Coutil

Enveloppes en coton antiduvet – Coutil

On utilise plusieurs différents tissus pour recouvrir le duvet.  Il est aussi important de considérer la qualité de l’enveloppe que celle du rembourrage, tout comme la conception et l’exécution.  Ce site est consacré à la qualité du duvet, mais il est important de tenir compte aussi du tissu, de l’exécution et de la finition.

 

Il est important que tout article en duvet, en plumes, ou une combinaison des deux, soit fabriqué avec une enveloppe qui est entièrement antiduvet.

     
     

Les pays d’origine du duvet

Le duvet et les plumes sont des matières premières internationales commercialisées par les pays du monde entier.  Aucun pays ne produit de duvet de haute qualité à bas prix.

L’Orient

Environ 50 % de l’approvisionnement mondial provient de l’Orient, lequel produit des catégories de duvet de qualité allant de pauvre à moyenne, car il élève généralement les oies à ce niveau de maturité.

 

L’Europe

La Pologne, la Hongrie et d’autres pays européens font l’élevage d’oies et de canards plus matures depuis très longtemps.  Il en découle généralement des catégories de duvet supérieures.

 

Le Canada

Les catégories de duvet varient de moyennes à superbes.  Le duvet Hutterite de haute qualité provient de cette région.

 

Les États-Unis

On y produit très peu de duvet, outre de petites quantités de duvet Hutterite dans le Dakota du nord, ainsi que des catégories inférieures de duvet de canard.

 

La Sibérie

On retrouve plusieurs produits vendus sous diverses formes, que l’on dit contenir du "duvet de Sibérie".  On l’annonce comme étant le meilleur duvet au monde, à cause de la rigueur du climat sibérien.  L’Association canadienne du duvet a tenté en vain de vérifier l’authenticité du "duvet de Sibérie".


Si vous envisagez l’achat d’un article étiqueté "duvet de Sibérie"», veuillez également tenir compte de ce qui suit :

 

  1. L’oie de Sibérie est une espèce réelle, que l’on appelle aussi oie à gorge rouge.  C’est un oiseau migrateur sauvage en voie d’extinction protégé par traité international.  Elle est de couleurs rouge et noire, et non blanche.  Nous sommes donc presque certains que les produits vendus comme étant du duvet d’oie blanche de Sibérie ne peut pas provenir de cette région.  Ce serait totalement illégal et d’une couleur très surprenante.

  2. Si on prétend que le duvet provient de Sibérie, considérez ce qui suit : la Sibérie est une région au nord de la Mongolie, peu favorable à l’agriculture.  La majeure partie de la Sibérie est une énorme région de permafrost – les températures dans certaines régions ont atteint – 71 º Celsius (environ 100 º sous zéro Fahrenheit).  Pas très attrayant pour l’élevage d’oies.  Veuillez noter que les oiseaux émigrent pour une raison.  Ils ne peuvent pas vivre dans des conditions extrêmes.

  3. L’Association Canadienne du Duvet a tenté en vain de trouver des traces d’élevage d’oies en Sibérie, par le biais de demandes auprès d’organismes gouvernementaux et de contacts commerciaux.

  4. Un important fournisseur de « duvet de Sibérie » a admis franchement à l’Association Canadienne du Duvet que le terme « de Sibérie » n’est rien d’autre qu’une marque de commerce.  Le fournisseur a déclaré : 
"Depuis une couple d’années ou plus, nous avons fabriqué et vendu, dans ce pays et à travers le monde, un produit haute gamme et dispendieux appelé « duvet d’oie de Sibérie »,  provenant d’une région européenne.  Nous n’avons jamais prétendu que ce produit représentait un seul pays d’origine"

Le duvet de ce fournisseur provient d’Europe.  Il a ajouté que vendre un produit appelé duvet de Sibérie ne veut pas dire qu’il prétend que le duvet provient de Sibérie. 

**Nous ferons remarquer que si vous dites que quelque chose est "de Sibérie", la majorité des gens vont penser qu’elle vient de Sibérie – et non d’ailleurs.  Le fournisseur n’indique nulle part la provenance exacte de ce duvet.

Pour le moment, l’Association Canadienne du Duvet conclut que le "duvet d’oie de Sibérie" est une simple marque de commerce.  Puisqu’il est impossible de l’analyser, qu’il n’est pas enregistré ni établi sous aucune norme de qualité, cela veut dire qu’on ne peut pas en contrôler la qualité.  A l’heure actuelle, n’importe quel fabricant ou détaillant peut donner le nom de "duvet d’oie de Sibérie" à n’importe quel niveau de qualité, qu’il s’agisse de matériel de haute, moyenne ou pauvre qualité.  Il ne semble pas y avoir de norme, le terme ne veut donc rien dire.

 

Comment m’assurer que j’en ai pour mon argent?

Le moyen le plus sûr est de rechercher l’étiquette Downmark.

Lorsque vous voyez cette marque de commerce, vous savez que le fabricant a dû respecter des normes de qualité rigoureuses.  Ce ne sont pas tous les produits qui arborent cette étiquette.  On doit se mériter le droit de l’utiliser.  Une fois acquis, on doit adhérer strictement aux normes de qualité.  En fait, l’AssociationCanadienne du Duvet est plus vigilante à détecter l’étiquetage trompeur que n’importe quel niveau de gouvernement.  S’il n’y a pas d’étiquette Downmark, il sera très difficile au consommateur de déterminer la qualité réelle.